Lorem ipsum dolor
sit amet...
Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra per inceptos himenaeos. Sed ultrices, risus semper venenatis tempus massa tortor fermentum justo,

Quoi de neuf?

Le mercredi 13 juillet 2011, la Commission européenne a divulgué son paquet de propositions pour la réforme de la Politique Commune de la Pêche (PCP), après avoir accompli un travail intensif et mené des consultations étendues au cours des 24 derniers mois.

Il comprend un ensemble de mesures destinées à réduire la surcapacité de la flotte de pêche, à mettre un terme aux rejets, à promouvoir la conservation des ressources, et à utiliser la science comme base pour la gestion des pêches. L'une des principales mesures proposées est l'introduction pour tous les navires, d'ici 2014, d'un système obligatoire de concessions de pêche transférables (sur les possibilités de pêche pour les stocks réglementés), à l'exception des bateaux de moins de 12 mètres avec des engins passifs. Ces mesures ne reflètent ni la nécessité d'adopter une approche différentiée pour la pêche artisanale, ni l'urgence d'une réforme profonde et radicale plaçant les pratiques de pêche les plus socialement et environnementalement durables au coeur de la PCP en donnant une priorité d'accès aux opérateurs pêchant de la manière la plus durable. Pour plus d'informations et d'autres réactions au paquet de la Commission, voir notre page "Ressources en ligne".

La réforme de la Politique Commune de la Pêche (PCP) de l'Union Européenne (UE) est un exercice qui a lieu une fois tous les dix ans et celui-ci sera le troisième du genre depuis la mise en place de la PCP en 1983, après une première réforme en 1992 et une deuxième en 2002. La Commission européenne a initié une consultation publique en avril 2009, laquelle débuta avec la publication du Livre Vert de la Commission européenne sur la réforme de la PCP. Bien que la consultation publique fut clôturée le 31 décembre 2009, le processus de réforme s’étendra jusqu’en 2013.

Afin de faire entendre leurs voix, et de s’assurer que leurs droits sont dûment reconnus dans le processus de réforme, les pêcheurs artisans et leurs représentants doivent forger des alliances avec leurs homologues à travers l’Europe. Durant les prochains mois, ICSF prévoit de faciliter un processus "de renforcement et de formalisation des réseaux de pêche artisanale et à petite échelle" d'Europe. Ce processus sera fondé sur le consensus atteint lors de l’Atelier de Bruxelles et travaillera au plus près des enjeux soulevés dans la Déclaration de Bruxelles. Il se construira également sur l'élan pris par la Déclaration de La Coruña, développée par des organisations environnementales, de développement et de pêche afin d'attirer l'attention des décideurs européens sur les défis et opportunités de la pêche côtière et artisanale durable.

Pour plus d’informations: Brian O’Riordan, Secretary ICSF Belgium Office, Sentier des Rossignols 2, 1330 Rixensart, Belgium. Tel: 02 6525201. E mail: briano@scarlet.be ; Yann Yvergniaux, Assistant de projet, E mail: yann.yvergniaux@gmail.com