Lorem ipsum dolor
sit amet...
Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra per inceptos himenaeos. Sed ultrices, risus semper venenatis tempus massa tortor fermentum justo,

Donnez votre avis

Le débat public et la consultation sur la réforme de la Politique Commune de la Pêche (PCP) lancés par la Direction Générale des Affaires Maritimes et de la Pêche (DG Mare) de la Commission européenne sont terminés.

Tous les résultats ont été analysés et présentés par la Commission dans un rapport sur les résultats de la consultation. Les contributions peuvent cependant toujours être consultées individuellement sur le site de la DG Mare.

Parallèlement, la Commission a organisé des consultations spécifiques sur les enjeux soulevés par le processus de réforme (soit par le biais des consultations régulières du Comité Consultatif sur les Pêches et l’Aquaculture (CCPA), soit par le biais de consultations et ateliers particuliers), tels que la gestion centrée sur les droits d'accès et la pêche artisanale et à petite échelle. Pour de plus amples informations sur ces consultations, consultez la page "Événements".

Sur base de ces consultations, la Commission a effectué une évaluation plus large des effets de la réforme, conformément aux lignes directrices de la Commission en matière d'analyse d'impact. Plusieurs scénarios politiques ont été élaborés afin d'examiner les incidences des différentes options proposées, en se concentrant essentiellement sur les aspects environnementaux, économiques et sociaux. Cette analyse a ensuite servi à préparer le "paquet" de propositions législatives en vue de réformer la Politique Commune de la Pêche, divulgué en juillet dernier.

Bien que la consultation officielle soit terminée, il est important pour les parties prenantes du secteur de la pêche artisanale et à petite échelle, pour les travailleurs et travailleuses, pour les entrepreneurs et pour les représentants d’organisations, de suivre de près les événements qui se dérouleront les prochains mois, et de s’assurer que leurs représentants et/ou eux-mêmes s’engagent dans le processus de réforme.

Il est également important pour eux de former des alliances avec leurs homologues à travers l’Europe, et de plaider leur cause auprès de leurs représentants au Parlement européen. En effet, les décideurs au sein des parlements européen et nationaux vont examiner la proposition de réforme de la Commission, et y répondre. A cet égard, l'audition sur la pêche artisanale dans la réforme de la PCP, organisée au Parlement européen le 11 octobre 2011, sera cruciale.

Tout au long de cette phase du processus de réforme, ICSF prévoit de faciliter la participation des représentants de la pêche artisanale, sur base du consensus atteint lors de l’Atelier de Bruxelles et des enjeux soulevés dans la Déclaration de Bruxelles. Ce processus sera également fondé sur l'élan pris par la Déclaration de La Coruña, développée par des organisations environnementales, de développement et de pêche afin d'attirer l'attention des décideurs européens sur les défis et opportunités de la pêche côtière et artisanale durable.